EN SEPTEMBRE 2017 ETRE PIERRE

Ossip Zadkine, Tête de Femme - détail - 1924, pierre calcaire, incrustation de marbre gris et rehauts de couleur (c) Musée Zadkine / ADAGP - Photo Véronique Koehler

DU 29 SEPTEMBRE 2017 AU 11 FEVRIER 2018

S’appuyant sur l’œuvre sculptée en pierre d’Ossip Zadkine (1890-1967), l’exposition propose une réflexion sur ce matériau de tout temps privilégié des artistes. Réunissant des œuvres de plusieurs générations d’artistes et tous médiums confondus – sculpture, dessin, photographie, vidéo ou film -, elle est pensée comme un récit, qui ne prétend pas à l’exhaustivité mais favorise le dialogue entre archéologie, arts premiers, art moderne et pratiques contemporaines.

Dans le contexte écologique actuel, l’attrait des artistes pour la pierre s’est en effet accru ces dernières années, invitant à s’inscrire dans un temps et une dimension géologiques. Cette perspective ouvre des voies nouvelles, tant l’échelle des cycles sédimentaires, les mouvements tectoniques et les temporalités vertigineuses questionnent la place de l’homme dans son environnement.

A l’occasion du cinquantenaire de la mort de Zadkine, le musée souhaite rendre hommage au sculpteur russe, renouveler le regard porté sur son œuvre, et apporter un éclairage inédit sur la part dynamique du minéral.

Accompagnant et prolongeant l’exposition, un programme de rencontres publiques entre artistes et scientifiques confrontant leurs expériences sera proposé aux visiteurs.


Commissariat
Noëlle Chabert, conservatrice générale du patrimoine, directrice du Musée Zadkine et Jessica Castex, commissaire d'exposition au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, assitées par Damien Zhang

 

Donnez votre avis