"LA PENSEE SYLVESTRE " - JOURNEE D'ETUDE / JEUDI 23 JANVIER 2020 - 9h30-17h00 A L'EnsAD

Estefania Peñafiel Loaiza (née en 1978), "Un air d’accueil", 2013-2018 Photographie couleur contrecollée sur aluminium. Paris, Fonds d’art contemporain – Paris Collections © Estefania Peñafiel Loaiza

En prolongement de l’exposition temporaire "Le Rêveur de la forêt" (musée Zadkine, 27.09.2019-23.02.2020), le musée et l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs (EnsAD) organisent une journée d’étude le jeudi 23 janvier 2020. Cette rencontre approfondit le propos de l’exposition, explore les problématiques actuelles liées à l'écosystème de la forêt. Le principe est de représenter et croiser la pluralité des regards et des interrogations qui animent artistes, militants, penseurs et scientifiques. Plus précisément, sur ce thème si discuté, la question sera de savoir si la capacité de mêler les influences de différentes pratiques est aujourd’hui déterminante pour penser la forêt ?

En même temps qu’il s’articule et même éclaire le moment moderne, cet intérêt pour la forêt est aujourd’hui plus que jamais d’actualité. On retrouve dans différentes disciplines – les sciences du vivant, bien sûr, mais également la philosophie, l’anthropologie, et la création, de la littérature aux arts plastiques en passant par le cinéma – la volonté de mieux comprendre les logiques d’un milieu que des siècles de gestion occidentale, et le dernier notamment, n’ont cessé de soumettre à l’exploitation d’une économie productive aveugle à la diversité des mutilations qu’elle opérait. Face à la catastrophe annoncée qui prend pour nom Anthropocène, se dessine dans de multiples champs le souci de renouer des alliances attentives, curieuses et diplomatiques avec les autres règnes qui constituent le vivant. La forêt, dans ses mystères préservés, constitue alors un modèle pour repenser notre inscription dans le monde. 

La journée d’étude intitulée, dans le sillage d’un livre d’Eduardo Kohn, La pensée sylvestre, se déploie en deux tables rondes, confrontant pour chacune trois points de vue : artistique, politique et théorique.

La matinée
se déclinera ainsi autour de « la forêt menacée », des moyens de dire l’urgence écologique et de témoigner des ravages actuels.

Intervenants :
Marine Calmet, Présidente de Wild&Legal, juriste auprès de l’Association NatureRights
Eva Jospin, artiste plasticienne (La Forêt noire, 2019)
Jacques Tassin, chercheur au CIRAD, auteur de Penser comme un arbre

L’après-midi explorera sur un mode plus prospectif certaines tentatives de cohabitation, d’autres manières de « vivre la forêt ».

Intervenants :
Vinciane Despret, philosophe, professeure à l’Université de Liège, (Habiter en oiseau)
Ariane Michel, artiste et cinéaste (La Forêt des gestes, 2019)
Jean-Baptiste Vidalou, philosophe et bâtisseur en pierre sèche, auteur d’Être forêts

Anne de Malleray, rédactrice en chef de la revue Billebaude, Musée de la Chasse et de la nature.

Modérateurs :
Jeanne Brun, directrice du Fonds d’art contemporain – Paris Collections, co-commissaire de l'exposition Le Rêveur de la forêt,
Paul Sztulman, historien de l’art, professeur à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs

Comité d'organisation :
Emmanuel Tibloux, Directeur de l'Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs
Noëlle Chabert, co-commissaire de l'exposition Le Rêveur de la forêt, directrice du musée Zadkine
Jeanne Brun, co-commissaire de l'exposition Le Rêveur de la forêt, directrice du Fonds d’art contemporain – Paris Collections
Paul Sztulman, historien de l’art, professeur à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs
Assistés de Léa Jaurégui, doctorante


INFORMATIONS 
LA PENSéE SYLVESTRE // JOURNéE D'éTUDE
JEUDI 23 JANVIER 2020
9h30-17h00
À L'EnsAD
17h30 : clôture au musée Zadkine

EnsAD - 31 rue d'Ulm - 75005 Paris

Entrée libre sur réservation : reservation@ensad.fr

Journée d'étude organisée par le musée Zadkine / Paris Musées et L'EnsAD

    


              

Donnez votre avis