Tête héroïque

  • OSSIP ZADKINE
    Tête héroïque 

  • 29 x 27 x 28 cm
    Achat de la Ville de Paris sur les fonds du legs Zadkine-Prax
  • [1908]
  • Granit
  • Inv. MZS 139

Cette œuvre a vu le jour en Russie, la terre natale de Zadkine. Elle est l’un des rares témoignages de l’œuvre de jeunesse de Zadkine. Zadkine devait avoir à peine 20 ans quand il tailla cette tête, au retour d’un séjour de près de deux années en Angleterre durant lequel il se familiarisa avec la sculpture sur bois. Zadkine entreprit l’exécution de cette œuvre singulière lors de vacances passées à Vitebsk, dans la propriété d’un oncle maternel, peu de temps avant son départ pour Paris où la tradition veut qu’il soit arrivé à la fin de l’année 1910. 

Zadkine évoque dans ses souvenirs la genèse de cette œuvre au style très fruste. « Je me souviens de ce vieux caillou, ce gros morceau de granit rose, charrié par les glaces et abandonné par elles dans un champ de mon oncle par un glacier arctique ; avant de pouvoir y tracer une seule ligne, j’ai honteusement cassé tous mes ciseaux rapportés de Londres. Je demandai au forgeron de me fabriquer les quelques ciseaux qui me permirent de tailler dans le granit une sorte de tête ». Cette œuvre des tout débuts préfigure le goût qui fut celui de Zadkine, tout au long de sa vie, pour la taille directe et son intelligence de la matière, de ses spécificités plastiques.