#ZADKINECHEZVOUS // DES ACTIVITES A FAIRE A LA MAISON

Le musée Zadkine rouvrira à l'automne avec l'exposition Chagall / Zadkine / Trajectoires croisées - en préparation. Pour garder le lien avec la création, l'éducation culturelle, le service des publics, ses plasticiennes vous ont orchestré un programme d'activités pour que les petits et les plus grands, les familles continuent d'exercer et développer leur sens créatif.
Un programme tout en poésie et sensibilité, pour découvrir, s'initier à l'Oeuvre et à l'univers du sculpteur d'origine russe Ossip Zadkine, maître de la taille directe, l'une des figures majeures de l'Ecole de Paris et des avant-gardes dans le champs de la sculpture - Pour que le musée fermé, la proximité à l'artiste, à ses oeuvres déployées dans sa maison, son jardin, ses ateliers vous soit maintenue.

Nous vous proposons de prendre en photo vos réalisations - avec l'aide d'un plus grand si nécessaire - et de les poster sur les réseaux sociaux : #Zadkinechezvous  #museezadkine Nous serons heureux de les partager !

ACTIVITÉ 1. RACONTE-NOUS LE CHANT DES SCULPTURES !
À partir de 8 ans

Le musée Zadkine est fermé en ce moment. Les sculptures en bois réalisées par Ossip Zadkine sont seules, elles s’ennuient. Elles parlent entre elles, de leur humeur, de leurs états d’âme. Rêvent d’ailleurs…
À moins qu’elles ne se racontent leur vie d’avant, dans la forêt… Raconte-nous ce que tu entends. Complète les bulles vierges du document que tu peux télécharger ici et envoie-nous ta réalisation par courrier au musée, ou poste la sur les réseaux sociaux.

LE SAIS-TU ?
Observe ces sculptures en bois : elles semblent être comprimées dans l’espace. Ossip Zadkine ne leur a laissé que très peu de vides, toujours situés dans le bas des jambes. C’est parce que ces sculptures surgissent d’un tronc d’arbre dans lequel le sculpteur les a taillées. Les corps sont longs, étirés, les têtes des femmes enserrées dans un bras.
Ces sculptures semblent vouloir jaillir de leur forme. Ossip Zadkine a respecté la forme des troncs dans lesquels il les a taillées, ce qui les rend très vivantes.

La Vénus cariatide
en bois de poirier semble pouvoir soutenir le poids de la terre tout entière. Observe comme certaines parties de son corps semblent disproportionnées. Ses hanches sont larges et poussent son ventre vers l’avant. Ses jambes sont fortes et légèrement fléchies. Son torse est étiré et son bras enserre sa tête tournée vers sa paume.
Observe le Torse d’Éphèbe en bois d'acacia : son torse tendu vers la droite creuse sa taille. Sa jambe gauche avance un peu, les aisselles dégagées suggèrent des bras qui pourraient être dressés vers le ciel. L’ensemble donne l’idée d’un mouvement très souple, peut-être dansé ?
La Porteuse d’eau en bois de noyer, quant à elle, se retourne presque. Impossible de la saisir de face ou de dos dans son entier.  Son buste exerce une torsion qui rend cette sculpture très vivante. Ce mouvement nous fait presque oublier que ces jambes sont quasi absentes et que seules ses cuisses sont visibles.

PRENDS EN PHOTO TON DIALOGUE ET PUBLIE-LE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX AVEC LES HASHTAGS : #Zadkinechezvous  #Culturecheznous #museezadkine NOUS SERONS HEUREUX DE LE PARTAGER !

 

ACTIVITÉ 2. LES FORMES SECRÈTES DES PIERRES
À partir de 5 ans

Voici trois sculptures que le sculpteur Zadkine a taillées dans des pierres qu’il a trouvées.

 

                Personnage penché, lave              Tête d’homme, pierre calcaire            Tête héroïque, granit


Regarde comme il s’est servi de la forme pour travailler ses sculptures. On pourrait penser qu’il les avait déjà vues dans les pierres qu’il a utilisées.
La première - le Personnage penché - est taillée dans un bloc de lave plein d’air. La seconde - la Tête d’homme - est taillée dans un bloc de pierre calcaire. La troisième - la Tête héroïque - est taillée dans un granit très dur.

LE SAIS-TU ?
Zadkine a réalisé ces sculptures en taille directe. À l’aide de différents outils tels qu’une masse, une pointe, une gradine ou des ciseaux, il a retiré progressivement de la matière du bloc de pierre. Si tu regardes de près ces sculptures, tu pourras y observer les traces laissées par ces outils.
Zadkine avait à peine 20 ans lorsqu’il a sculpté cette Tête héroïque. Il raconte à son propos : « Je me souviens de ce vieux caillou, ce gros morceau de granit rose, charrié par les glaces et abandonné par elles dans un champ de mon oncle par un glacier arctique ; avant de pouvoir y tracer une seule ligne, j’ai honteusement cassé tous mes ciseaux rapportés de Londres. Je demandai au forgeron de me fabriquer les quelques ciseaux qui me permirent de tailler dans le granit une sorte de tête ».

A ton tour observe ces cailloux - des silex - et imagine les formes qui s'y cachent. Tu peux les dessiner.

Tu peux télécharger le document correspondant à cette activité ici.

Demande à un adulte de prendre en photo ton dessin et de le publier sur les réseaux sociaux avec les hashtags : #Zadkinecheznous #museezadkine

 

ACTIVITÉ 3. QUI SE CACHE DANS CET ARBRE ?
À partir de 5 ans

Observe le Torse au violoncelle et la Vénus cariatide réalisés par le sculpteur Ossip Zadkine. Regarde comme il a fait jaillir ses sculptures d’un tronc d’arbre. Tu peux voir qu’il enlève le moins de bois possible pour que la forme du tronc et son mouvement restent perceptibles. Il y a peu de vide dans ces deux sculptures. On pourrait presque imaginer qu’elles étaient cachées dans les arbres que le sculpteur a taillés.

Torse au violoncelle, bois d'ébène                      Vénus cariatide,  bois de poirier

LE SAIS-TU ?
Les sculptures en bois sont taillées. Cela signifie que le sculpteur enlève de la matière en taillant à l’aide d’outils une pièce de bois pour faire apparaître sa sculpture. Pour réaliser une sculpture en bois, le sculpteur doit d’abord choisir un tronc d’arbre et en ôter l’écorce. Il dessine ensuite la forme de sa sculpture sur tous les côtés du tronc.
Il peut alors commencer à tailler la matière à l’aide de ciseaux de différentes formes - gouges, cuillères, ciseaux plats et d’un marteau en bois, le maillet. Il ne peut pas revenir en arrière. Il doit donc bien réfléchir et observer.
Quand la forme apparaît, le sculpteur peut décider de laisser les traces d’outils ou bien de polir sa sculpture à l’aide d’une râpe et de papiers de verre. Regarde comme le socle de la Vénus Cariatide laisse entrevoir le tronc du poirier choisi par Zadkine. Sa présence traduit le lien très fort qu’avait le sculpteur avec la nature.

À TON TOUR, IMAGINE QUELLES SCULPTURES POURRAIENT RENFERMER DES ARBRES ! Télécharge ici le document qui te guidera pas à pas. 

Conception des activités : Laurence de Vautibault, Service des publics, Musée Zadkine   


ACTIVITE 4. C'EST LE PRINTEMPS AU MUSEE ZADKINE ! 

Rebecca ou La grande porteuse d’eau a retrouvé son écrin de verdure. Les boutons de fleurs éclosent, les bourgeons surgissent, les feuilles bruissent dans le vent.


Tu peux à ton tour dessiner le jardin du musée Zadkine, ou télécharger le dessin ici pour le colorier comme il te plait !

Give your opinion