L'ESPACE DE LA VERANDA

Installée dans la niche sous l’escalier donnant accès à l’étage de l’ancienne maison de Zadkine, la sculpture Torse violoncelle taillée dans l’ébène dialogue avec une figure de bronze à la patine noire, Virginité. Ces deux oeuvres rendent compte, à travers des périodes et esthétiques différentes, d’une même virtuosité dans le traitement du corps, tout en courbe et contre-courbes. Leur fait face, pour quelques mois, dans la véranda ornée de panneaux décoratifs qui servait autrefois de vestibule d’entrée, la dernière acquisition du musée Zadkine, Tête de femme, préemptée par le musée en mars 2022 et tout récemment installée. Cliquez ici pour en savoir plus sur cette nouvelle acquisition.   

Revenir à la présentation du parcours

  • Vue du nouvel accrochage, musée Zadkine, Paris Copyright photo : Pierre Antoine

image 1/2